Le Groupe Partson croit et s’accroit !

Un nouvel atelier de confection de chapeau, un de maroquinerie, une nouvelle coupe, le groupe vendéen décoiffe…

À contre-courant d’une récession programmée, l’activité du Groupe Partson est en pleine effervescence. Sous-traitants au service des plus grands noms de la mode, le groupe fontenaisien n’a de cesse, depuis 2006, de réunir sous un même étendard façonniers et ateliers historiques des Pays-de-la-Loire.

L’actualité de l’année est riche, et les enjeux à venir, de taille. À l’acquisition d’Atelier Fernand Robert au printemps dernier, s’ajoute aujourd’hui celle de l’Atelier Mamet. Une manufacture fondée sur les bords de la Loire en 1974, spécialiste du plissage et de la sculpture de cuir. Ainsi après la haute-façon chapelière (Dandurand et Fernand Robert) et le prêt-à-porter de luxe (Maison Marie Pirsch), le groupe vendéen s’ouvre à la maroquinerie. Les savoir-faire de cet atelier sont une valeur ajoutée de taille pour le groupe spécialiste de la confection haut de gamme. En effet, l’atelier localisé à Saint-Clément-des-Levées répond parfaitement à la demande cuir dans la confection des couvre-chef et du prêt-à-porter.

Une répartition stratégique des objectifs de production, facteur de création d’emplois ; en à peine trois semaines, l’atelier Fernand Robert a vu ses effectifs passer de 5 à 20 façonniers. Portant à plus de 90 le nombre de collaborateurs du Groupe Partson.

D’extensions en investissements, les ateliers du groupe gagnent en efficacité se dotant d’une toute nouvelle coupe. La multi-plis Paragon LX, une mono-pli Pivex, la machine AMF ou encore de toutes nouvelles thermo-colleuse à grande laize rejoignent un parc mécanique de plus de 150 machines à coudre, de BAS ou autre scie à ruban. Un arsenal perfectionné en vue de redoubler de précision et d’augmenter considérablement ses capacités de production et d’aborder sereinement toutes les opportunités.

« Dans le contexte économique complexe auquel nous sommes confrontés, et face aux défis susceptibles d’être posés pour l’après Covid, l’enthousiasme que suscite le made in France ou la confection de qualité en général nous donne confiance en l’avenir et nous ouvre la perspective d’un développement pérenne » conclut Wilfried Guilment Dandurand, PDG du Groupe Partson.

Rencontrez le groupe Partson sur le salon les 1er et 2 septembre prochains !