La Lainière de Picardie soutient les actions menées par l’Association Jean-Luc François

jlf01

Une collaboration bénéfique pour la filière mode française qui déploie des actions développées dans les ateliers coopératifs situés à Ham : des ateliers de formation et un incubateur pour les futurs professionnels.

Ce partenariat avec la Lainière de Picardie favorise le retour du made in France et la transmission des savoir-faire des métiers de la couture. Cette année, la Lainière de Picardie offre un stand à l’association Jean-Luc François* dans le cadre de Made In France Première Vision, les 3 et 4 avril prochains, au Carreau du Temple à Paris. Sur ce stand, découvrez les actions de formation mises en œuvre à Ham ainsi que des créatrices et créateurs de mode :

  • MARBELLA PARIS réenchante l’art de la bijouterie en parant le corps de bijoux de peau. Adeline Moniez, la créatrice et les Artisans bijoutières de l’atelier de fabrication de Marbella Paris, situé à Sailly-Laurette en Picardie, soignent minutieusement chaque détail, harmonisent les couleurs et donnent un relief particulier à des réalisations à la finesse sans égal. Elle utilise le cuir, la broderie ou la dentelle de Calais, des métaux, des cristaux de Swarovski et pierres précieuses. Elle innove constamment et travaille en collaboration avec les plus grandes maisons de luxe.
  • 17 H 10 -Amélie Delacour et Caroline Rey les créatrices de 17H10 présentent une marque spécialisée dans les tailleurs pour femmes, dessinés pour valoriser toutes les silhouettes. Des pièces aux coupes féminines et aux lignes épurées à associer suivant ses envies. Des matières confortables et naturelles, des finitions soignées et une fabrication éco-responsable.
  • RISUS VITAE est une aventure multiculturelle créative qui décline son expression au tour du vêtement féminin et masculin, que l’on sublime par son estime de soi. Une envie de vivre sans contrainte avec ce que l’on porte pour être ce que nous sommes. Elle apporte cette touche irrévérencieuse pour ceux qui désirent se rapprocher de leur liberté afin de sourire à la vie.
  • INGRID SHIRINE HOBAYA est un studio créatif pluridisciplinaire dont les activités englobent tout ce qui a trait au vêtement. Chacune de ses réalisations devient une pièce d’exception. Elle détourne des savoir-faire artisanaux et les sublime avec des matières luxueuses et innovantes. Son style insolent séduit une population hétéroclite d’artistes et de musiciens.
  • MARISA GARNIER PARIS est une marque « Fashion Tech », écoresponsable et zéro déchet. Passionnée de mode et d’innovation technologique, la créatrice souhaite amener la Fashion Tech dans le quotidien de chacun. C’est en mariant artisanat, nouvelles technologies et matières naturelles, que naissent des vêtements structurés, modernes et respectueux de l’environnement. Marisa Garnier Paris valorise le Made In France avec une production locale, en limitant les intermédiaires et donc la hausse des prix.
  • CASA93 , dont Nadine Gonzalez est la fondatrice, est une école de vie créative gratuite basée sur l’égalité des chances. Elle propose une méthodologie pédagogique innovante, sociale, humaine et urbaine basée sur le collectif pour les jeunes de 18 à 25 ans motivés et passionnés par la mode et la création. CASA93, née au Brésil dans les favelas de Rio de Janeiro, est installée au Mob Hôtel à Saint Ouen en Seine-

 

*L’Association Jean-Luc François a été créée en 2010 avec la volonté d’agir pour rendre les métiers de la mode accessibles à tous à travers des actions de sensibilisation et la mise en œuvre de formations professionnelles. L’Association a pour but de développer les compétences des personnes éloignées de l’emploi dans les métiers de mécanicien(ne) modèle, opérateur(rice) de finition et retoucheur(euse).

L’Association Jean-Luc François a lancé le premier incubateur textile/habillement en Île de France. Cette action (dispositif du Conseil Régional d’Île de France), vise à soutenir l’entreprenariat et l’accompagnement de la jeune création française dans le secteur de la mode.

L’Incubateur Textile/Habillement et les ateliers coopératifs permettent de développer le Made in France, le savoir-faire et la relocalisation sur nos territoires d’Île de France et des Hauts de France.