Coup de chapeau à ce savoir-faire bien français

crambes

Depuis 1946, la société Crambes fabrique des chapeaux pour les grandes Maisons, à Caussade, dans le Tarn-et-Garonne. Grâce à son savoir-faire désormais labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant, l’entreprise confectionne plus de 300 000 pièces par an. C’est à Auguste Crambes, le grand-père, que l’on doit l’invention du chapeau formé en toile.

L’histoire du chapelier

Auguste Crambes, alors ouvrier dans le milieu du chapeau de feutre, décide de se mettre à son compte. Il s’installe dans une « cave » et confectionne ses couvre-chefs avec 2 ou 3 « pédales » (machines permettant le formage des chapeaux). Arrivé à Caussade, cité du chapeau, en Occitanie, il rachète un atelier pour y réaliser des chapeaux de feutre. Un matin, il a une franchement bonne idée. Il colle du liège sur des morceaux de tissus, qu’il met ensuite en forme : c’est le début des chapeaux formés en toile !

Aujourd’hui, la maison Crambes est toujours dirigée par le petit-fils du fondateur, Thierry Fresquet qui perpétue ce savoir-faire. Catherine Vampouille et Benoît Besnault, les futurs repreneurs, comptent bien s’appuyer sur ces compétences pour redonner un élan à l’entreprise.

 

Lire la suite de l’article

Article réalisé par Franchement bien