Lexique illustré de la confection française : la bonneterie

A l’occasion de son prochain salon – les 1 & 2 avril au Carreau du Temple – Made in France Première Vision vous propose une plongée au cœur des savoir-faire de la confection française.

Sur le salon, vous pourrez explorer les différents savoir-faire de nos confectionneurs français à travers un projet exclusif en collaboration avec Olivier Saillard, « Le Vestiaire Oublié ».

Cette installation mettra en lumière la valeur ajoutée de nos confectionneurs français lors du processus de création en présentant 7 séries de vêtements, une pour chaque savoir-faire de la confection française : la bonneterie, la confection flou, la confection tailleur, le pantalonnier, la maille rectiligne, la chemiserie, la maroquinerie.

En ligne, vous retrouverez chaque semaine un article racontant l’histoire de chaque savoir-faire.

Cette semaine, Made in France vous propose de percer les secrets de la bonneterie.

La bonneterie

Le secteur de la bonneterie rassemble les métiers du tricotage circulaire (la chaussette, le bas…) et la confection d’articles réalisés à partir de matières tricotées sur des métiers circulaires (t-shirts, sweat-shirts…).

Bugis confection française

Un métier circulaire chez Bugis


On estime l’apparition de la bonneterie au milieu du 15ème siècle, époque à laquelle les bonnetiers constituaient l’un des sept grands corps de métier existants.
En France c’est notamment à Troyes, dans le département de l’Aube, que l’industrie se développe suite à l’ouverture d’une confrérie de bonnetiers en 1505.
L’industrie Troyenne prend de l’ampleur avec l’arrivée du métier à côte vers la fin du 18ème siècle qui offre un plus grand panel de techniques de fabrication, venant faire concurrence à la notoire bonneterie anglaise à tel point que la reine d’Angleterre vient se fournir en France pour ses bas.
Troyes passe alors de 1000 métiers à tricoter à 10.600 métiers en l’espace de 60 ans.
L’activité locale connaît son âge d’or au début du 20ème siècle en concentrant 57% de la production bonnetière nationale.

Aujourd’hui en France le secteur est représenté par des marques iconiques dont la centenaire Petit Bateau, ou encore l’illustre marque du tennisman Lacoste.

Confection française Bugis

©Bugis

La bonneterie à l’honneur sur le salon

A l’occasion du salon Made in France Première Vision 2020, retrouvez ce savoir-faire de la confection française avec la participation des tricoteurs et confectionneurs : Bocage Avenir Couture | Brossaud Textiles | Bugis | DPL Hervier | EMO | Atelier d’Ariane | Lemahieu | Macosa | Une histoire de femme by Xara confection

Et pour découvrir tous les savoir-faire français, une seule chose à faire :