A découvrir : la collaboration Le Feuillet x Ictyos

Après avoir longuement planché sur leur vision du luxe de demain, les deux jeunes entreprises lyonnaises aspirent désormais à croiser leur savoir-faire.

La rencontre entre un maroquinier et un tanneur

L’actualité a du bon. Elle nous aide à redéfinir nos manières de voir le monde, de vivre, de consommer. Ce sont sur ces problématiques de plus en plus plébiscités que les lyonnais Le Feuillet et Ictyos travaillent depuis de nombreuses années.

D’un côté, Le Feuillet, maroquinier contemporain qui invite l’utilisateur à vivre une expérience nouvelle avec le produit, basée sur l’utilisation qu’il en fait, et non plus centrée sur la
seule esthétique du produit. De l’autre, Ictyos, un tanneur contemporain qui propose aujourd’hui les cuirs marins les plus qualitatifs au monde, fruits d’un développement complexe et fascinant.

Le Feuillet x Ictyos

Des valeurs communes

Agir positivement en valorisant les déchets de l’industrie alimentaire.
Conjointement soucieux de pouvoir justifier l’impact environnemental le plus faible qui soit et de ne menacer aucune espèce -ni de près, ni de loin-, l’intégralité des peaux utilisées par les deux entreprises sont issues de l’industrie alimentaire.

Raisonner et fabriquer intégralement à l’échelle locale, donc française.
Afin que leur savoir-faire s’expriment de la meilleure des manières, et qu’ils puissent assurer un écosystème social fiable à l’ensemble de leurs collaborateurs, les deux marques s’attachent à ce que toute leurs actions se passent ou soient issues du sol français (fabrication, peaux, pièces des différents fournisseurs, etc.)

Prendre soin de la matière pour transformer un déchet en un produit durable.
Le tannage végétal appliqué à la matière, que ce soit pour le cuir de veau quotidiennement utilisé par Le Feuillet, ou par le saumon proposé par Ictyos, assure un traitement sain aux produits qui pourront ainsi traverser les générations. D’ailleurs, chaque étape de fabrication est décidée en ce sens.

Le fruit de la collaboration

Depuis le 31 mai, et jusqu’au 28 juin 2020, les deux équipes lyonnaises donnent la possibilité d’offrir (ou de s’offrir !) le témoin de leur collaboration : un Porte-Carte en cuir marin, à mettre dans toutes les poches.

« Le défi était de créer un Porte-Carte dont chaque modèle soit unique, en prenant part à l’histoire du cuir, et en rendant accessible une matière en plein essor, extrêmement noble. »
Ylan, co-fondateur & designer – Le Feuillet

Découvrez les détails de la collaboration et pré-commandez votre Porte-Carte ici >

Retrouvez Benjamin Malatrait, Président cofondateur de Ictyos sur le salon lors de la conférence « Re-made in France, le made in France au cœur de l’économie circulaire »