La laine, matière écoresponsable

Laine_EcoResponsable_1
Tricolor
 est un projet original, collaboratif et transversal au cœur des filières lainières françaises initié par Made in France Première Vision.

La laine est une matière noble et précieuse.
La laine est chaude, résistante, isolante et a de multiples usages…

L’UIT Sud a enquêté sur cette matière, en compilant des études techniques, et partage dans un outil particulièrement riche et très pédagogique « La laine, une matière de qualité » ses caractéristiques techniques naturelles et tous ses aspects positifs.

Retrouvez-les à travers une série de 3 articles qui décortiquent ses performances :

_Écoresponsable
_Confortable
_Saine

Aujourd’hui, pleins feux sur ses aspects écoresponsables !

 

Laine_EcoResponsable_2

Naturelle

Carton vert pour la laine ! D’origine animale, entièrement renouvelable, recyclable et avec une collecte vitale pour le mouton … tous les aspects du cycle de vie de la laine en font une ressource écoresponsable. C’est ce qu’on appelle un sans-faute.

Ce n’est un secret pour personne, la toison des moutons se reconstitue chaque année, faisant de la laine une ressource naturelle renouvelable à 100% dont la collecte est, de plus, nécessaire à la vie des animaux. Et pour boucler la boucle, la fibre de laine est aussi 100% recyclable.

Laine_EcoResponsable_3

Respectueuse des paysages

Se fondre dans le paysage c’est bien, le protéger, c’est mieux. La laine ne fait pas les choses à moitié puisque qu’elle est issue d’une agriculture qui participe au développement de son environnement. En effet, l’élevage ovin joue un rôle important dans le maintien des paysages français et de la biodiversité de nos campagnes.

L’élevage ovin, avec les pratiques agricoles qui l’accompagnent, est un acteur essentiel dans l’entretien et le maintien des paysages ouverts et diversifiés. Il participe à la qualité des sols en favorisant le stockage du carbone et favorise l’équilibre des milieux par une alternance de haies, bosquets, talus, mares et prairies riches en fleurs, procurant ainsi ressources et habitat à toute une faune d’invertébrés, insectes, oiseaux et représentants de la petite faune sauvage (renards, lapins, …).

Laine_EcoResponsable_4

Biodégradable

Tout doit disparaître ! Avec la laine, pas de problème de déchets : elle est biodégradable.

Quand les matières synthétiques peuvent mettre 30 ou 40 ans à se dégrader, la laine, elle, est biodégradable en seulement quelques années.

On dit d’une matière qu’elle est biodégradable quand elle se décompose en molécules simples utilisables par les plantes sous l’effet d’organismes vivants comme les bactéries et champignons. C’est le cas de la laine qui se dégrade rapidement, notamment grâce à sa forte teneur en azote, et peut donc même servir à fertiliser les sols.

Laine_EcoResponsable_5

Durable

Les temps changent mais la laine reste. Les produits en laine sont résistants et peuvent se garder longtemps. Une durée de vie plus longue, voilà un bon moyen de lutter contre le gaspillage et la surconsommation.

La fibre de laine a une structure macromoléculaire très résistante à la torsion et à la flexion (rigidité torsionnelle : 200 10 N/m2) et une grande élasticité en milieu humide (50%) et sec (30%), ce qui lui permet de revenir à un état proche de son état d’origine en cas de déformation et donc de garder sa forme bien plus longtemps.

Laine_EcoResponsable_6

Peu salissante et facile à entretenir

Le blanc, c’est salissant… ou pas. Vous ne le savez peut-être pas mais bien que lavable en machine avec les programmes adaptés, la laine demande peu d’entretien. En effet, elle est quasiment infroissable, attire peu la poussière et résiste bien aux taches grasses.

Et limiter l’entretien, c’est limiter les dépenses en eau, en électricité et en produits chimiques… c’est limiter l’impact environnemental.

La capacité de la laine à peu se froisser et à se défroisser facilement s’explique par le haut degré d’élasticité de sa fibre (30% et 50% en milieu humide). Son pouvoir de rétention d’eau (15 à 35%) qui permet de produire moins d’électricité statique que les autres fibres et donc de moins attirer et retenir la poussière. Sa nature oléophobique la rend moins vulnérable aux salissures grasses.