Thomas Delise, Bonneterie Chanteclair

 

« Comme dans tous les secteurs, les savoir-faire se perdent et les salariés vieillissent. Nous sommes donc confrontés à une très grosse problématique qui est la suivante : comment transmettre les savoir-faire acquis durant toutes les années d’existence d’une entreprise à une nouvelle génération ?

Chez Bonneterie Chanteclair nous travaillons avec les collectivités locales comme les écoles ou les Greta et nous nous appuyons également sur Pôle Emploi dans le but d’obtenir une formation de qualité pour des personnes qui souhaitent se reconvertir ou s’améliorer dans un métier.

Nous nous efforçons également en interne de former les nouveaux employés auprès du personnel déjà existant en mettant en place des doublons qui assurent la transmission de savoir-faire sur des durées plus ou moins longues en fonction des spécificités des métiers. Cela nous permet de former le personnel à notre image et aux standards de qualité haut-de-gamme qu’exigent une fabrication made in France. »

Entretien réalisé à l’occasion du salon Made in France Première Vision les 28 et 29 mars 2018.

chanteclair.fr