Laurent Brunas, Manufacture Regain (1/2)

 

« L’entreprise est un témoin vivant. Il est fondamental que dans 10, 30 et même 50 ans, l’activité, les humains, les savoir-faire et les machines soient toujours en place. Nous essayons en permanence de sensibiliser notre public sur la notion de fabrication et nous avons donc pour habitude de recevoir les écoles des métiers de la mode qui viennent visiter nos ateliers.

À l’heure actuelle il s’agit surtout de redorer le blason de l’industrie textile, qui a été terni au cours des dernières années, et nous menons pour ce faire une politique d’investissement à hauteur de 3% de la masse salariale dans le budget destiné à la formation. À nos yeux former des nouvelles personnes est un enjeu majeur car nous évoluons dans une industrie de main d’œuvre qui nécessite d’employer du personnel impliqué et motivé.

Le passage de témoin entre les anciennes et les nouvelles générations est notamment l’une de nos priorités et je m’efforce en permanence, dès qu’un employé est sur le point d’atteindre 50 ans, de recruter un jeune de moins de 25 ans pour permettre ce transfert de savoirs. »

Entretien réalisé à l’occasion du salon Made in France Première Vision les 28 et 29 mars 2018.

manufacture-regain.fr