Julie Manizan, Laulhère

 

« La maison Laulhère est la dernière fabrique historique de bérets en France établie depuis 1840. Autrefois il existait plus d’une vingtaine de fabricants mais au fil des années il a été de plus en plus difficile de conserver un carnet de commandes rempli pour ces entreprises dont nous avons récupéré certains savoir-faire.

Laulhère a su perdurer en grande partie grâce à ses productions techniques qu’elle met notamment au service de l’armée française depuis les années 1940. Ces productions sont le résultat d’un savoir-faire spécifique. Certaines étapes de fabrication en particulier nécessitent une immersion totale – entre une semaine et un mois – afin d’apprendre minutieusement tous les gestes, de respecter les dosages, le timing…
Cela ne concerne pas par exemple les opérations de finition d’un béret telles que la confection, pour lesquelles il est relativement facile de trouver des candidats au métier de brodeur piqueur. En revanche, c’est en amont de la filière, du fil de laine en passant par sa transformation, que se trouvent les professions qui requièrent un mentor présent physiquement, couplé à plusieurs mois de formation, pour maîtriser les savoir-faire et continuer à fabriquer ce béret dans les règles de l’art. »

Entretien réalisé à l’occasion du salon Made in France Première Vision les 28 et 29 mars 2018.

laulhere-france.com