Jean-Pierre Romiguier, Le Sac du Berger

« L’atelier du Sac du Berger parraine la relance de la filière laine autour de la race de brebis Lacaune, dont on utilise le lait pour produire le fromage Roquefort et qui se situe dans le sud-Aveyron, au cœur d’une région où il existe la plus forte concentration de brebis de même race à l’échelle d’un département et demi. Petit à petit nous réinstaurons les pratiques d’autrefois qui visaient à transformer localement la matière première puisque nous sommes en train de créer une société de filature qui portera le nom de Filature Colbert de Saint-Affrique.

Le grand intérêt de cette aventure est que les éleveurs entrent au capital de l’entreprise, ce qui les implique directement dans la revalorisation de leur laine et donc dans le suivi du projet, un projet pilote artisano-industriel en lien direct avec les producteurs. La structure, qui prend la forme juridique d’une SAS, a été montée avec les éleveurs qui détiennent 50% du capital.

Nous avons créé un premier poste pour une personne chargée de mettre en place un système de formation et d’assurer la transmission du savoir-faire. Nous avons donc pour but de faire venir des jeunes sur le territoire afin qu’ils s’initient au travail de la laine. Il faut savoir que l’activité de filature nécessite de grandes connaissances à la fois en mécanique et sur les propriétés des matières premières, ici de la laine. Ce sont des compétences qui peuvent paraître légèrement antinomiques mais c’est tout l’intérêt et aussi la difficulté de recruter puis former des jeunes avec ce double profil. »

lesacduberger.com