Les Rencontres du Made in France : De la reprise à l’entreprise / 28.03.18, 14h30-17h

Comment entreprendre en France en 2018 ? Quels sont les moyens à disposition des entrepreneurs et entrepreneuses pour pourvoir au lancement de leur entreprise ? Ce programme s’adresse à ceux qui souhaitent mieux connaître les modes de financement et d’accompagnements disponibles pour aider au développement de leurs projets. Une opportunité de rencontre et d’échange avec des entrepreneurs déjà engagés dans la création ou la reprise d’entreprises industrielles qui reviennent sur leur parcours et partagent leur retour d’expérience.

Animé par Franck Delpal, Professeur permanent IFM

Carreau du Temple / Auditorium
Accès sur présentation du badge du salon
Attention: nombre de places limité

 

14h30 – Introduction : L’entrepreneuriat aujourd’hui en France
Franck Delpal
, Professeur permanent IFM, Mathilde Ligot, Lisa Mestre et Rebecca Soria, étudiantes Management IFM.
L’entrepreneuriat et la reprise d’entreprise sont deux lames de fond qui re-dessinent la physionomie du secteur de la mode. Pour illustrer ce mouvement, des entrepreneurs et repreneurs témoignent des challenges et des voies de succès pour la fabrication française.

 

14h35 – Entretien avec Zoé Aveline, Directrice de collection, Le Slip Français

Zoé Aveline intègre la success story du slip français en 2012 en tant que responsable de production puis directrice de collection. Son métier lui donne l’opportunité de développer des produits Made in France en lien avec les fabricants.

15h00 – Table ronde : Quoi de neuf dans le Made in France ?

Créateur, fabricant, distributeur : à tous les échelons de la filière mode, les initiatives se multiplient pour revitaliser la chaîne de valeur. Coup de projecteur sur les entrepreneurs qui secouent le Made in France.

Vincent Guillet, Fondateur, Anonyme-Paris

Vincent Guillet fait ses armes dans la production haute couture et prêt-à-porter, notamment auprès de John Galliano chez Christian Dior. Il dirige ensuite le développement des lignes d’accessoires pour de prestigieuses maisons françaises. En 2014, il décide de proposer sa version des must-haves en matière d’accessoires de luxe pour homme sous le label Anonyme-Paris. Chaque pièce est fabriquée en France avec un processus totalement transparent.

 

Rosabelle Forzy, PDG, Laulhère

En 2012, Rosabelle Forzy reprend l’entreprise Laulhère qui fabrique le célèbre béret français depuis près de 180 ans dans les Pyrénées-Atlantiques avec des savoir-faire uniques. Elle a donné un coup de jeune aux bérets et à la marque tout en continuant à perpétuer l’artisanat.

Emilie et David, fondateurs de l’Appartement Français

Emilie, 37 ans, passionnée par les objets qui racontent une histoire. Son amour du made in France lui vient de ses grands-mères couturières, confectionneuses de tricot, et chineuses de trésors.

David, 40 ans, sensible et curieux du monde qui l’entoure. Il se demande depuis longtemps pourquoi il a besoin d’aller si loin quand tant de merveilles sont à portée de main. Il plaide pour un made in France du 21ème siècle ouvert sur le monde et socialement responsable, en phase avec les nouveaux modes de consommation.

A deux, ils ont décidé de créer un concept store dédié au Made in France : l’appartement français.

 

Pause 15 min

 

16h00 – Table-ronde : Comment réussir sa reprise dans la mode Made in France ?

Marques en péril, savoir-faire menacés, découvrez des porteurs de projets qui ne cèdent pas à la fatalité et conjuguent le Made in France au futur.

 

Catherine Dupon, Directrice, Bison Cuir (Stand C8)

Catherine Dupon fait son entrée dans le luxe chez Karl Lagerfeld, avant de poursuivre chez Ralph Lauren, maison au sein de laquelle elle posera ses valises pendant 13 ans. Afin de continuer à faire vivre l’histoire de la maison Bison, elle reprend cette entreprise emblématique et imagine la ligne Bison Héritage. Cette collection est composée du vestiaire masculin authentique et intemporel qui a construit l’histoire et le développement de Bison : blousons d’aviateur, perfecto, bikers. Elle propose également une réinterprétation de ces produits iconiques en y introduisant détails et codes contemporains.

 

Hervé Coulombel, PDG, Royal Mer et Real Stamm (Stand F6)

Royal Mer, marque de la société de tricotage de maille Real Stamm, a été reprise il y a deux ans par le trio Hervé Coulombel, Roland Coulombel et Xavier Lépine. Les repreneurs ont repensé la stratégie d’entreprise en misant sur le rayonnement d’une maille Made in France à l’international.

 

Philippe Lefebvre, Dirigeant, SCT Développement (Stand E9)

Philippe Lefebvre rachète en 2011 la Société de Confection de la Tardière (SCT) fondée en 1983 qui deviendra SCT Développement. Il s’agit d’une entreprise de confection Made in France de prêt-à-porter féminin Luxe, spécialisée dans le flou. Cette société travaille à la fois pour des grandes maisons parisiennes et de jeunes créateurs, devenant un exemple de transmission de savoir-faire.

 

Voir les autres thématiques des Rencontres du Made in France