Alternatif et créatif, le « cuir » de vélo selon FANTOME

FANTOME se place comme une alternative Vegan à la maroquinerie classique, ne souhaitant pas promouvoir la cruauté envers les animaux. Leur solution? Offrir des accessoires de qualité, véritables objets faits pour durer, par le « surcyclage » de chambres à air de vélo.

L’entreprise familiale à fait de l’environnement son cheval de bataille, repensant sa production pour tendre vers le zéro déchet, choisissant des fournisseurs géographiquement proches et proposant des petites séries confectionnées dans leur propre atelier, en région bordelaise.
Vous ne trouverez aucune chambre à air neuve dans leurs ateliers. Celles-ci ont déjà beaucoup voyagé lorsqu’elles sont récupérées dans des bacs installés chez leurs partenaires, vendeurs et réparateurs de vélo. Récoltée, cette matière est d’abord sélectionnée puis découpée en longueur avant d’être nettoyée en machine. Triées par type et par taille, les bandes de caoutchouc seront assemblées – cousues entre elles sans ajout de colle – pour la confection de sacs à main, besaces et autres articles de maroquinerie, mais aussi de vanneries.

FANTOME a ainsi dialogué avec l’atelier K-batz afin de créer une collection de paniers mélangeant osier blanc et chambre à air. Une manière originale d’associer ces matériaux contrastant fortement, tout en promouvant la culture de l’osier, lui aussi récolté en France, et le savoir-faire des artisans vannier.

www.maison-fantome.fr

fantome_accessoire_vegan_portemonnaie_made_in_france_echappe-2

Crédit photo : Nicolas Demare – Nidimages