Pierre Schmitt, Philea 1/3

« Cela fait des années que nous nous battons pour essayer de préserver une filière textile en France, notamment en Alsace. Le salon Made in France est une forme de reconnaissance du travail que nous accomplissons depuis longtemps.

En premier lieu nous avons consacré beaucoup d’énergie à préserver les savoir-faire et les entreprises industrielles locales, au nombre de quatre : il y a tout d’abord Emanuel Lang, qui maîtrise le tissé-teint, puis Velcorex, dernier grand spécialiste du velours dont la date de fondation remonte à 1828 – ce sont des entreprises qui ont presque 2 siècles d’histoire.

On trouve ensuite Tissages de Chaume, une entreprise emblématique du marché du luxe créée en 1908, ancien fournisseur de Chanel, et enfin Philea, la dernière entreprise que nous avons créée lorsque j’ai quitté le groupe DMC en 1998. Il s’agit donc de toute une filière, de tout un patrimoine textile de plusieurs siècles d’histoire, et nous nous sommes battus dans des circonstances très difficiles pour le préserver.

Aujourd’hui nous sommes contents de pouvoir communiquer sur notre démarche et expliquer à nos clients français qu’il existe encore une véritable histoire industrielle dans d’autres régions en France, à commencer par l’Alsace. C’est la raison principale pour laquelle nous sommes présents sur le salon Made in France. »

philea.net