Myriam Joly, Joly Chaussettes 3/3

« Pascal Gautrand nous a sollicités pour participer à un projet in situ d’atelier de confection d’un pull et de ses chaussettes. C’est la dimension de valorisation du travail collectif qui m’a beaucoup intéressé, puisque cela m’a demandé de collaborer avec mes voisins et amis filateur et teinturier – avec lesquels je travaille déjà tous les jours – et ensemble de réaliser des pièces pour montrer notre savoir-faire.

Je trouvais aussi extrêmement intéressant pour Céline d’avoir la possibilité de venir à Paris. Céline est une jeune opératrice qui apprend le métier de remailleuse, un métier extrêmement rare.

C’est une initiative valorisante, et « normalement « valorisante, dans le sens où l’on ne parle jamais des personnes qui ont un savoir-faire manuel car elles ne sont pas reconnues dans notre société. On a l’habitude d’estimer ceux qui savent bien parler, bien compter, mais pas ceux qui ont de l’or dans les mains. Je crois au contraire que c’est un aspect crucial, surtout pour encourager les jeunes qui se lancent dans les métiers manuels – pour nous c’est une grande fierté de les accueillir dans nos structures – et cela a été la principale raison qui m’a fait participer à ce projet. »

missegle.com